La visite du chantier, un préalable à ne pas oublier avant les travaux

Vous avez obtenu le marché de construction d’un bâtiment neuf, ou encore la rénovation de l’infrastructure déjà présente, ou même une partie de la construction comme la piscine ou la cuisine ? En tout cas, vous devez vous rendre sur les lieux des travaux avant toute action. Pourquoi est-ce important dans le processus de vos travaux ? Les éléments de réponse dans l’article qui suit.

Voir les caractéristiques du terrain

La visite du chantier, un préalable à ne pas oublier avant les travaux

Durant la construction, c’est bien la nature du sol qui peut rendre les affaires difficiles. Ainsi, pour anticiper les manoeuvres à bon escient et faciliter le déplacement des ouvriers et des engins sur le terrain, il faut bien évaluer ses caractéristiques. Entre autres, il faut tenir en compte de la pente, de l’hydrométrie, de la résistance du sol, etc. Cette visite de chantier est donc, plus précisément une étude de l’environnement du site.

De ce fait, il vous faut un géotechnicien pour avoir des informations pertinentes et fiables. En effet, il y a un certain type de test à faire par rapport au sol, mais aussi à l’environnement général sur le chantier. Ceci ayant pour but de préparer l’équipe de travail aux conditions de travail sur les lieux.

Étudier l’accès et la circulation des engins de levage et des véhicules d’approvisionnement

Les engins de levage sont des équipements indispensables à la construction. Toutefois, leur poids conséquent nécessite une manipulation minutieuse pour ne pas endommager le sol et mettre en danger les ouvriers. Et puis avant d’accéder au chantier, il faut bien étudier le voisinage et voir par où l’accès est-il optimal.

En effet, il peut y avoir, aux alentours du site, des constructions fragiles qui peuvent succomber à la vibration occasionner par le passage de l’engin. En outre, des voies trop étroites peuvent être rencontrées.

De même, pour les camions de livraison des matériaux, il faut une voie accessible à tout moment.

Repérage des réseaux aérien ou souterrain

Souvent, des câbles et des conduits passent à proximité du site et même traverse celui-ci. Que ce soit en suspension dans les airs (comme les fils électriques à haute ou basse tension, ou encore les câbles téléphoniques), ou encore des conduits enfouis sous terre tels que les canaux des eaux usées et les réseaux d’eau potable.

Ce sont bien des éléments à prendre en compte avant le début des travaux, car vous pouvez avoir des demandes de déviation de ces réseaux auprès de l’autorité compétente s’ils obstruent au déroulement du projet.

En outre, ces sources peuvent aussi vous être utiles dans le cadre de la construction. Cela concerne surtout l’électricité et l’eau.

Pour pouvoir établir un rapport bien étayé, vous devez vous munir d’un plan global du terrain et marquer les points importants sans oublier les légendes. Vous aurez bien à refaire un plan bien précis par la suite, mais au moins vous ne perdrez aucun détail en cours de route. Vous pouvez également vous munir d’un appareil photo ou encore d’un drone pour voir le site sous plusieurs angles.

Établissement d’un plan d’installation de chantier réaliste

En fonction des données recueillies sur le terrain et son environnement, vous pouvez procéder à l’établissement du plan d’installation de chantier. Ce dernier est destiné à contenir les emplacements de tous les pôles constituant un chantier à savoir : le bâtiment à construire, l’emplacement des engins de levage, la zone de bétonnage, l’aire de ferraillage, les cantonnements et les bureaux, les réseaux, le pôle de stockages des matériaux et la voie de circulation.

L’établissement du PIC est soumis à des normes de représentations pour le plan soit standard et intelligible.